Kader S. Séries Société Tous

SUGAR DADDY OU PAPA-CARAMÉLISME – 1ERE PARTIE :TENTATIVE DE DÉFINITION D’UNE REALITE SOCIÉTALE

Par Kader S.

« Tout ce qui a son prix est de peu de valeur ».

Friedrich NIETZSCHE

Temps de lecture – 3 à 4 minutes

Le sujet a beaucoup enflammé la toile ces dernières semaines. « A-chez-nous-pays », il y a même eu un « clash » entre deux personnalités des réseaux sociaux à ce sujet. Sans remettre en cause tout ce qui a été dit, tout ce qui se dit ou se dira à ce sujet, j’ai quand même observé que les débats n’abordaient pas les questions de fond que soulève ce fait de société. J’hésite d’emblée à parler de « phénomène » car je ne voudrais pas donner l’impression d’avoir un jugement péjoratif sur cette réalité. Je n’en ai pas, de jugement… Enfin… je pense…

Mais de quoi s’agit-il en vrai ? Qu’est-ce qu’un Sugar-Daddy ou « Papa-caramel » (comme j’ai choisi de les appeler en bon francophile que je suis) ? Et surtout comment les mœurs de la société africaine accueillent cette réalité ?

1- SUGAR DADDY… KEZAKO ?

Image non-contractuelle, lool!

Croyez-le ou non – bien que cela paraisse très évident – il est en réalité difficile de trouver une définition consensuelle de ce qu’est un Sugar Daddy. Ce qu’on retrouve régulièrement quand on se lance dans la recherche est une description des caractéristiques du Sugar Daddy et non une définition à proprement parler. Mais bon tant pis. On fait avec les moyens du bord.

D’après Wikipédia : « Le terme sugar daddy […] est un anglicisme argotique utilisé pour désigner une relation dans laquelle un homme offre de l’argent et/ou des biens à une femme bien plus jeune que lui »[1].

Si on en croit l’encyclopédie libre, le terme ne désigne donc pas une personne à proprement parler, mais un type de relation. Il serait donc plus juste de parler de « relation de type « sugar daddy » », plutôt que désigner ainsi une personne.

Mais compte tenu de la traduction littérale de l’expression « sugar daddy » (qui signifie « Papa-gâteau ; perso je préfère « Papa-caramel »), cette définition paraît assez incomplète.

L’internaute nous propose une définition d’une perspective semblable mais qui présente davantage d’éléments : « […] Un homme d’un certain âge, le plus souvent riche et solitaire, qui entretient financièrement une femme beaucoup plus jeune que lui en échange de relations charnelles »[2].

Dans la première comme dans la seconde définition, deux caractéristiques ressortent clairement pour identifier le Sugar Daddy.

Primo, c’est un homme d’un certain âge dont le partenaire est bien plus jeune. Au regard des lois pénales en vigueur dans la plupart des pays, il est juste de considérer que le partenaire le plus jeune est tout de même majeur.

Deuxio, la relation est caractérisée par un échange mutuel de prestations – matérielles d’un côté et charnelles de l’autre – si on en croit L’Internaute.

Ces définitions nous apportent un éclairage certain, mais elles restent muettes sur des éléments importants.

Quel est l’écart d’âge qui doit exister entre les partenaires pour qu’on puisse parler de relation de type « sugar daddy » ?

La prestation matérielle est-elle un élément indispensable de la relation ?

Et enfin, interrogation existentielle pour moi : QU’EST-CE QU’IL Y A DE SUCRÉ DANS TOUT CELA ?

Voyons ensemble.

               1- A – L’écart d’âge entre les partenaires

On l’a dit plus haut, il faut que l’un des partenaires soit bien plus jeune. Mais on ne nous dit pas quel est l’écart d’âge minimal ou maximal.

A la lecture de « Sugar Daddy », on remarque le terme « Daddy » (« Papa » en français). Il est dès lors juste de supposer que l’écart d’âge entre les partenaires doit-être tel que l’un d’entre eux puisse être le Père de l’autre. Au regard de la moyenne historique, on parle d’un écart d’âge potentiellement générationnel ; entre 20 et 25 ans environ.

Si on se fie à cette estimation, une jeune femme de 18 ans pourrait avoir pour Sugar Daddy un homme qui a au minimum 38 ans. Jusque-là, cela semble correspondre au phénomène que l’on observe en société.

Mais à ce stade, le raisonnement est encore incomplet. En effet, peut-on dire qu’un homme de 65 ans est le sugar daddy d’une femme de 45 ans quand bien même leur relation correspondrait à toutes les caractéristiques du « Papa-caramélisme » ? Le phénomène est loin d’être rare et pourtant, il n’est pas perçu comme tel ni même dénoncé dans la société. Il apparaît donc clairement que si l’écart d’âge est important, il y a un âge maximal que peut avoir le partenaire le moins âgé. Au-delà, la relation est considérée comme « normale ».

Au regard de l’estimation que nous avons faite, on peut donc dire qu’un homme peut-être un sugar-daddy à partir d’un âge compris entre 35 et 40 ans, et ce jusqu’à la fin de ses jours. Une jeune femme par contre ne peut-être partenaire dans une relation de ce type qu’à partir de ses 18 ans (majorité légale) et pendant un temps limité d’environ 10 à 15 ans ; en escomptant que vers ses 30-35 ans, l’écart d’âge avec le partenaire doit-être presque bi-générationnel (35 à 40 ans d’écart) pour qu’on puisse encore parler de papa-caramélisme.

En tout cas, l’on retient que l’un des partenaires doit pouvoir « être considéré comme « le père » » de l’autre.

               1- B – La nature de la relation

A ce stade les définitions se confondent, voire se contredisent. D’une part, on a celles qui disent que les relations de ce type se fondent sur un échange Argent <—> Sexe : le principe étant que le partenaire le plus âgé entretienne matériellement le plus jeune qui, en échange offrirait des faveurs sexuelles. D’autre part, on a des descriptions qui avancent que le sexe n’est pas indispensable dans une relation de type « sugar daddy » : certains hommes entretiendraient de jeunes femmes simplement pour leur compagnie. De ce point de vue-là, cela s’apparenterait à de l’ « Escorting ».[3]

D’ailleurs le premier écueil auquel on est confronté quand on essaie de faire des recherches sur cette histoire de « Père-sucrerie [4]», consiste à établir une distinction claire entre une relation de type « sugar daddy » et la relation entre un homme et une femme dans le cadre de la prostitution ; la principale différence étant le caractère ponctuel de la prestation dans le cadre de la prostitution, là où le « papa-caramélisme » se caractérise par une relative pérennité dans le temps.

En conclusion partielle, on peut avancer que les relations de types « sugar daddy » sont des relations dans lesquelles des hommes d’un âge mature (au minimum entre 35 et 40 ans) entretiennent matériellement de jeunes femmes, de 15 à 20 ans leurs cadettes (au minimum), en échange de prestations de type Escort : compagnie + sexe.

Il est vrai qu’on ne l’a que très peu évoqué, mais la femme peut-être la plus âgée des deux partenaires. On parle alors de « Sugar Mommy ». Le jeune homme ainsi entretenu est appelé « Sugar Boy » (ou Gigolo en français). On notera d’ailleurs que dans cette configuration, le gigolo peut commencer à ses 18 ans, mais pour une durée potentiellement deux fois plus longue que les jeunes femmes en général.

Enfin la relation peut être homosexuelle selon les mêmes caractéristiques.

Voici donc pour la définition du Papa-caramélisme.

Dans le prochain article de cette série, nous aborderons les questions sociétales et morales que soulèvent ce type de relations.


[1] Voir > https://fr.wikipedia.org/wiki/Sugar_daddy

[2] Voir > https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/sugar-daddy/

[3] Précisons tout de même que dans le cas de l’ « Escorting », sauf rare exception, la prestation sexuelle est toujours de mise. Le métier étant d’ailleurs considéré comme faisant partie de la catégorie des « Travailleurs du sexe ». Pour aller plus loin > https://fr.wikipedia.org/wiki/Escort_(m%C3%A9tier)

[4] Oui, j’ai créé une autre expression. :p


© Crédits Images – Par ordre d’apparition

1- Daddy – Marque de sucre en poudre > Si vous êtes intéressée…

2- Nairaland.com

3- 123rf.com – banque d’image

4- Pinterest – banque d’image

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :