Kader S. Sport Tous

SEEKING MY WORDS TO SAY GOODBYE TO KOBE…

Par Kader S.

Je fuis les réseaux sociaux, je fuis les émissions de basket dont je suis pourtant féru…

Je fuis Internet, je fuis les messages d’hommage qui pullulent partout…

Je refuse de parler avec des amis qui savent mon amour du basket et qui veulent en discuter avec moi…

J’ai fui l’actualité et les chaines d’informations en continu…

Dans ma tête, la phrase « Kobe Bryant est mort » résonne comme une information fausse, voire illogique.

Mon esprit, comme le ferait un ordinateur, me renvoie un message d’erreur quand j’essaie d’y intégrer cette horrible information.

Et pourtant, ce Dimanche là, j’avais reçu énormément de notifications sur mon téléphone pour m’avertir de la triste et terrible nouvelle. Mais c’est le message de ma sœur que j’ai vu en premier : « C’est vrai pour Kobe ? ».

Un frisson m’a immédiatement parcouru. J’ai voulu savoir de quoi elle parlait.

Tous les médias relayaient déjà cette folie : « La star de la ligue nord-américaine de basket-ball, Kobe Bryant, meurt accidentellement dans le crash d’un hélicoptère ».

Cela semblait tellement surréaliste que je n’ai même pas prêté attention. Ce n’est pas le genre d’informations que je prendrais au sérieux. Kobe est immortel. On va avoir un démenti dans les prochaines heures…

On a juste eu, quelques jours plus tard, une confirmation de l’identification formelle de son corps parmi celui d’autres victimes, grâce aux empreintes digitales.

Kobe nous a quitté le 26 Janvier 2020, avec sa fille, et 7 autres personnes. Je n’ai pas pu retenir mes larmes parce que Kobe Bryant nous avait quitté, mais je me suis rendu compte au-delà que le vrai drame, la vraie tragédie… ce n’était pas que Kobe Bryant était mort, endeuillant la NBA et sa communauté mondiale de fans ainsi que le monde du sport… Oui c’était un drame entier en soi…

Mais TOUTES CES FAMILLES DONT LA VIE S’EST ETEINTE CE JOUR-LA, AU MÊME ENDROIT, AU MÊME MOMENT… OUI CE DRAME ETAIT LE VRAI :

– Alyssa ALTOBELLI

– John ALTOBELLI

– Keri ALTOBELLI

– Payton CHESTER

– Sarah CHESTER

– Ara ZOBAYAN

– Christina MAUSER

– Gianna BRYANT

– Kobe BRYANT

Des noms connus et inconnus qui sont à jamais unis dans cette tragédie que l’histoire n’oubliera jamais.

Les hommages ont fusé de toutes parts.

Et même si aujourd’hui encore j’éprouve énormément de difficultés à réaliser ce qui s’est passé, j’ai malgré moi prié, pour que Kobe et Gianna, Ara, Keri, John et Alyssa, Payton et Sarah, ainsi que Christina… trouvent la paix. Et que Dieu apaise les cœurs de leurs familles.

Mais pour nous qui connaissions KOBE, c’était autre chose que nous pleurions en réalité. J’ai réalisé que je ne pleurais pas vraiment la mort d’un homme. En effet, fusse-t-il Kobe Bryant, aucun être vivant n’échappe aux Forces de la Nature.

J’ai réalisé que ce qu’on pleurait vraiment, c’est l’injustice dont les Forces de la Nature pouvaient parfois faire preuve. Que ça pouvait tomber sur n’importe qui ou sur KOBE, le basketteur. Mais franchement, on se serait satisfait que cela tombe sur n’importe qui d’autre. Oui c’est totalement égoïste de penser ainsi car toutes les vies sont précieuses. Mais au diable les bonnes pensées. On pensait à KOBE, la légende du basket !

Je pensais à ce gars que j’ai adoré détester parce qu’on l’a trop souvent comparé à Michael Jordan. A ce rival absolu des San Antonio SPURS, mon club de cœur : au nombre de fois où il a gâché ma nuit et avec, ma semaine, parfois même ma saison ou mon année entière ; je pensais aussi au nombre de fois où on avait triomphé de ce récalcitrant. Ces fois où je le regardais de haut, le visage miné par la défaite qu’on venait de lui infliger.

Pourtant, quand il a décidé de quitter la NBA… ce jour où il s’est pointé à l’AT&T Center, il a reçu un hommage aussi digne que s’il avait revêtu notre tunique. Je me rappelle des affectueux « F*** you Kobe ! » prononcés par les fans des Spurs une dernière fois, histoire de lui rappeler toutes ces joutes que nous avions eues et toutes ces désillusions qu’ils nous avaient infligées. Puis des « Kobe… Kobe… Kobe… » chantés dans les travées de notre salle. Pour qui connait la rivalité, voire l’animosité qu’il pouvait y avoir entre la franchise des Lakers de Kobe et celle des Spurs de Tim Duncan, entendre scander admirativement le nom de Kobe dans la salle des Spurs est un fait démontrant à lui seul déjà, la grandeur de ce joueur.

C’était notre meilleur ennemi. C’était notre meilleur adversaire… C’était notre meilleur ami, celui qu’on aimait le plus affronter. Kobe était pour nous, ce que Sasuke était pour Naruto : notre indispensable Némésis.

Le perdre… perdre tous ces gens, dans ces circonstances… Oui cela nous fait mal. D’accord, des gens meurent tous les jours, et leur vie a autant de valeur que celle de Kobe. Mais nous, NOUS AVONS PERDU KOBE ET CETTE PERTE NOUS PARAIT INCOMMENSURABLE.

Les circonstances qui ont conduit à cet accident aérien seront éclaircies dans quelques mois par l’enquête en cours. Cette enquête fera des recommandations et ces vies ne seront pas perdues pour rien.

Mais pour nous, membres de la Communauté NBA, on sait déjà que KOBE N’EST PAS MORT EN VAIN CAR IL N’A PAS VECU POUR RIEN !

Il nous a laissé de nombreuses choses. Les innombrables hommages en témoignent déjà mieux que je ne saurai jamais le faire…

Aujourd’hui encore, je me sens comme dépossédé de quelque chose. Il me faudra encore du temps pour réaliser que Kobe est parti faire des 1 contre 1 contre Wilt Chamberlain (et je ne suis certainement pas le seul).

Dear Kobe… embrasse ta fille et tous ceux qui sont avec toi de l’autre côté.

Nous… nous nous efforçons de chercher les mots pour te dire « Au revoir… ».

Credits Images

Par ordre d’apparition

1- © Eurosport.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :